NEWS

Mise en place d'une loi légiférant le domaine des PKI en Algérie.


 

La certification électronique est un procédé qui permet de garantir quatre (04) aspects de la sécurité des échanges d’information sur Internet : la confidentialité, l’authentification l’intégrité, et la non répudiation.Ces derniers permettent d’instaurer un climat de confiance grâce à la mise en place d’une Infrastructure à Clés Publiques « PKI ».


En d’autres termes, la certification électronique est le procédé qui nous permet d’authentifier nos interlocuteurs sur internet grâce à leur signature électronique, cette signature électronique est authentifiée à l’aide d’un certificat électronique délivré par une autorité de certification. Ce certificat électronique peut être assimilé à une pièce d’identité.*


Une Autorité de Certification (AC) est un tiers de confiance permettant d'authentifier l'identité des correspondants. Une autorité de certification délivre des certificats décrivant des identités numériques et met à disposition les moyens de vérifier la validité des certificats qu'elle a fourni. Les services des autorités de certification sont principalement utilisés dans le cadre de la sécurisation des communications et transactions électronique numériques ainsi que pour la sécurisation des documents numériques.


Le 1er février 2015, le législateur algérien a promulgué la Loi N° 15-04 du 1er Février 2015 fixant les règles générales relatives à la signature et à la certification électroniques.

Pour un téléchargement de la loi en question, voici un lien : http://www.mincommerce.gov.dz/fichiers15/textereglem/loi1504fr.pdf

 

pour comprendre le schema de la PKI en Algérie, voici un lien : https://www.mptic.dz/?q=fr/content/certification-%C3%A9lectronique

 




Voir toute l'actualié ...